Araclon Biotech obtient le marquage CE pour les tests de diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer

Zaragoza, 20 septembre 2022 – Araclon Biotech, une société biomédicale du groupe Grifols, a obtenu la certification CE pour deux de ses tests de diagnostic destinés à la détection de la maladie d’Alzheimer. L’ABtest-MS et l’ABtest-IA sont tous deux capables de quantifier les protéines ABtest-MS et ABtest-IA, qui seraient le premier changement pathologique lié à la MA. L’ABtest-IA a également la capacité de mesurer les niveaux dans le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Développés par une startup espagnole, l’ABtest-MS et l’ABtest-IA sont les premiers tests d’évaluation des risques de la MA qui ont reçu le marquage CE. Le test peut être utilisé par les entreprises opérant dans tous les pays de l’Union européenne, en Islande, au Liechtenstein et en Norvège. La certification constitue un accomplissement pour Araclon Biotech, qui s’efforce d’introduire le test de façon routinière dans les pratiques cliniques à l’avenir.

Araclon Biotech obtient le marquage CE pour les tests de diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer

Avec seulement quelques gouttes de sang, le test peut vous aider à diagnostiquer le patient grâce à une méthode agile, fiable et moins invasive, beaucoup moins chère que les alternatives sur le marché. Tester le plasma à l’avance comme outil de présélection pourrait considérablement accélérer &amp ; réduire le coût du recrutement pour les essais cliniques.

« L’obtention du marquage CE pour nos tests de diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer renforce notre engagement envers les chercheurs, les professionnels de la santé et les patients, car elle fait avancer notre feuille de route visant à les établir comme normes de dépistage de la maladie d’Alzheimer à l’avenir. Ces tests ont été validés dans plusieurs études, ont impliqué des milliers d’échantillons cliniques et peuvent prédire la présence de dépôts amyloïdes dans le cerveau aux premiers stades de la maladie, ce qui pourrait faciliter sa prise en charge précoce », explique Jose Terencio, PDG d’Araclon et vice-président de l’innovation chez Grifols.

Les deux tests sont actuellement disponibles dans un environnement de recherche, y compris les centres spécialisés dans la recherche sur la MA et les chercheurs expérimentaux qui se spécialisent dans cette maladie neurodégénérative, par le biais de l’ABtestService, qui offre les deux options de test en place ainsi que des échantillons de LCR (ABtest-IA uniquement).

ABtest-MS et ABtest-IA : deux tests innovants qui quantifient avec précision les protéines Aβ40 et Aβ42 associées à la maladie d’Alzheimer.

ABtest-MS et ABtest-IA sont deux nouvelles méthodes développées par Araclon qui permettent une détection précise et de haute qualité des protéines Aβ40 et Aβ42 dans les échantillons de plasma. L’ABtest-MS est basé sur la chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse, tandis que l’ABtest-IA utilise la technique d’immunodosage ELISA. En outre, chaque test peut mesurer les niveaux des deux protéines dans le LCR.

Les études récentes montrent que l’ABtest-MS est le moyen le plus précis de prédire la charge amyloïde cérébrale et de détecter le stade précoce de la maladie d’Alzheimer. Ces données confirment d’autres recherches récentes qui montrent qu’il est possible de mesurer la protéine bêta-amyloïde dans le sang d’une personne pour savoir si elle est susceptible de développer la maladie d’Alzheimer. Ces recherches ont été menées par des personnes qui ont publié dans des revues à fort impact. »

Se tournant vers les diagnostics moléculaires basés sur l’IA, ABtest-IA a la preuve d’une corrélation étroite entre les niveaux de protéine β-amyloïde dans le sang et les dépôts de protéines dans le cerveau. En outre, ABtest-IA a pu prédire les changements longitudinaux dans l’évolution de la maladie d’Alzheimer, en démontrant que des niveaux plus faibles du rapport Aβ42/Aβ40 sont associés à une plus grande accumulation d’amyloïde cérébrale au fil du temps9. De plus, cette étude a montré un risque plus élevé de survie lié à des ratios réduits au départ.

En outre, l’ABTest-MS sera utilisé pour analyser les échantillons d’une cohorte de patients présentant un risque de maladie d’Alzheimer dans le cadre d’une étude dirigée par la Grossman School of Medicine de l’Université de New York.

Laisser un commentaire