Provera

27.71

Provera contient de l’acétate de médroxyprogestérone, hormone féminin utilisé dans le traitement de la régulation de l’ovulation et des périodes menstruelles. Le médicament est utilisé pour traiter l’aménorrhée secondaire et le saignement utérin anormal provoqué par le déséquilibre hormonal (fibromes, cancer utérin), pour réduire l’incidence l’hyperplasie endométriale chez les femmes d’âge postménopausique.

Provera Prix

Provera facture environ 27,7 € – 219,5 € par pilule. Cela dépend de la taille du récipient et de la quantité de principe actif (5 ou 10 mg).

Vous pouvez commander Provera sans ordonnance sur le lien ci-dessous. Il est absolument sûr et anonyme. La commande sera livrée par courrier.

Prix sur Hot-Pharm.com
Catégorie :

Description

Qu’est-ce que la médroxyprogestérone (Provera) ?

La médroxyprogestérone est un médicament utilisé dans le traitement de l’aménorrhée, la stérilité, la tension prémenstruelle, la dysménorrhée, l’endométriose, la contraception. Les noms de marque de la médroxyprogestérone aux États-Unis sont Depo-Provera, Provera, Depo-Provera Contraceptive, Depo-SubQ Provera 104. L’ingrédient du produit est l’acétate de médroxyprogestérone.

L’action anti-œstrogénique, anti-androgénique et antigonadotrope de la médroxyprogestérone inhibe la sécrétion de la gonadotrophine hypophysaire avec pour conséquence l’inhibition de la maturation folliculaire et de l’ovulation.

Indications thérapeutiques et posologie

Les pilules de médroxyprogestérone sont prises par voie orale. Traitement co-adjuvant à l’oestrogénothérapie et chez les femmes ménopausées non historectomisées, 5-10 milligrammes/jour, les 10-14 derniers jours de l’oestrogénothérapie. Aménorrhée secondaire, 2,5-10 milligrammes/jour, 5-6 jours, début au jour 16 ou 21 du cycle. Patientes présentant une atrophie endométriale associée aux oestrogènes, ménométrorragies fonctionnelles, 2,5-10 milligrammes/jour, 5-10 jours, commencer au Jour 16 ou 21 du cycle. Une fois que les pertes sanguines sont contrôlées, répéter deux cycles consécutifs. Stérilité, 2,5-10 milligrammes/jour à partir de la seconde moitié du cycle. Tension prémenstruelle, 2,5-10 milligrammes/jour, 5-7 jours avant la fin du cycle. Dysménorrhée, 2,5-10 milligrammes/jour du jour 5 au jour 25 du cycle. Endométriose, 10 milligrammes/8 heures à partir du premier jour du cycle, 90 jours consécutifs.

Voie intramusculaire profonde, adultes. Contraception, 150 milligrammes administrés dans les cinq premiers jours du cycle menstruel tous les trois mois. Traitement co-adjuvant du carcinome de l’endomètre récurrent et métastatique inopérant, dose initiale 400-1000 milligrammes/semaine, doses d’entretien inférieures à 400 milligrammes/mois.

Effets secondaires

Certains effets secondaires de la médroxyprogestérone sont les suivants :

  • vaginite, nervosité, anorgasmie ou baisse de la libido, dépression, insomnie, maux de tête, vertiges, bouffées de chaleur, douleurs ou malaises abdominaux, nausées, éruptions cutanées, alopécie ou absence de croissance des cheveux, acné, douleurs dorsales, crampes dans les jambes, irrégularités menstruelles, saignements et/ou aménorrhée, douleurs pelviennes, douleurs mammaires, leucorrhée, asthénie, changements de poids, œdème, gonflement.

Contre-indications de la médroxyprogestérone. Hypersensibilité, thrombophlébite et phénomènes thromboemboliques, hypertension artérielle sévère, insuffisance hépatique sévère, saignements utérins anormaux, métrorragies et ménorragies ou saignements urinaires non diagnostiqués, avortement retardé, grossesse, suspicion ou preuve de malignité hormono-dépendante du sein ou des organes génitaux contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement.

Mises en garde

Il existe des mises en garde et des précautions avec la médroxyprogestérone telles que
hypertension, antécédents de migraine ou de maux de tête inhabituellement sévères, troubles visuels aigus, diabète, antécédents de dépression endogène, peut provoquer une maladie aggravant la rétention de liquide chez les patients ayant des antécédents d’épilepsie, de migraines, d’asthme, d’insuffisance hépatique et/ou rénale, d’altérations cardiaques.
Effectuer des examens médicaux centraux d’analyse de sang tous les six mois. Contrôler en cas de dépression sévère et d’antécédents d’infarctus du myocarde ou cérébral. Interrompre le traitement en cas d’exophtalmie, de diplopie, de troubles thromboemboliques. Peut entraîner une perte de la densité minérale osseuse, des irrégularités menstruelles, une prise de poids. Peut augmenter le risque de cancer du sein.

Informations complémentaires

Dosage

10MG, 5MG

Ingrédient actif

Paquet

120 pilules, 180 pilules, 270 pilules, 30 pilules, 360 pilules, 60 pilules, 90 pilules

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Provera”